Le droit au chômage en Suisse

droit au chomage en suisse
Perdre son emploi peut malheureusement nous arriver à tous, c’est pourquoi il est utile d’être informé sur son droit au chômage, que ce soit votre situation actuelle ou potentielle. Dans cette article, nous passerons en revue les différentes procédures et conditions concernant le droit au chômage en Suisse.

Table des matières

droit au chomage en suisse

Le chômage en bref

L’AC (Assurance Chômage) est une assurance qui est là pour vous aider lorsque vous perdez votre travail. Chaque employé affilié à l’AVS cotise afin de financer le système de chômage en Suisse, pour y avoir droit lorsqu’il en aura besoin.

Qui a droit au chômage en Suisse ?

La possibilité de recevoir des indemnités dépendra de différents facteurs, comme votre nationalité et votre lieu de domicile.

Résidents suisses

En général, vous aurez droit au chômage si :

Si vous êtes un indépendant, vous n’êtes pas assuré contre le chômage et vous ne pouvez donc pas percevoir d’indemnité en cas d’arrêt de votre activité.

Il faudra aussi prendre en compte les éventuelles différences de canton en canton.

Ressortissants étrangers

Si vous aviez un travail sur le territoire suisse mais que vous n’avez pas la nationalité suisse, vous pouvez toucher le chômage si vous avez :

Si vous avez un permis B ou C, vous avez droit aux indemnités de chômage suisses. Dans le cas du permis G, vous recevrez des indemnités du pays où vous êtes résidents. C’est-à-dire que si vous travaillez dans le canton de Genève mais vivez en France voisine, vous recevrez des indemnités françaises. Dans le cas d’un permis L, votre droit au chômage dépendra de la durée pendant laquelle vous avez travaillé en Suisse. En effet, vous ne pourrez recevoir des indemnités que si vous avez travaillé plus d’1 an en Suisse.

Chômeurs âgés

Si vous avez un certain âge et que vous perdez votre travail avant d’arriver à l’âge de la retraite, vous pourriez être en droit de toucher indemnités dites « transitoires » pour vous accompagner jusqu’à ce que vous soyez en droit de recevoir vos rentes AVS, sous réserves de certaines conditions. Il faudra vous tourner vers la commune où vous vivez, qui sera à même de vous aiguiller.

Montant de votre indemnité

Les modalités de votre droit au chômage en Suisse dépendent de votre situation personnelle. Le montant de l’indemnité que vous recevrez est calculé sur la base de votre gain assuré. Le gain assuré, c’est la moyenne de votre salaire brut des 6 ou (si cela est plus intéressant pour vous) 12 derniers mois. Le montant que vous toucherez pendant votre chômage sera généralement 70% du gain assuré, bien que cela puisse changer en fonction de votre situation personnelle.

Vous pouvez toucher 10% de plus si vous avez des enfants à charge, si vous êtes invalide ou que votre gain assuré ne dépasse pas 3797 CHF.  

Le montant des indemnités journalières dépend aussi de la période sur laquelle vous avez cotisé ; plus vous aurez cotisé longtemps, plus vos indemnités journalières seront élevées. 

Durée du droit au chômage

En général, vous aurez le droit de toucher des indemnités pendant 2 ans, sous réserves de certaines conditions.

Procédure et conditions

Pour percevoir vos indemnités, il faudra généralement vous inscrire au chômage soit en ligne, soit en personne à l’ORP (Office Régional de Placement). Il faudra ensuite vous soumettre à un entretien où vous devrez présenter différents documents (certificat AVS/AI, papiers d’identité, etc.). Il faudra aussi que vous soumettiez plusieurs documents (votre formulaire de demande de chômage, les attestations de votre employeur précédent, etc.) à la caisse de chômage de votre région.

Conclusion

En résumé, les indemnités auxquelles vous avez droit en cas d’arrêt de votre activité professionnelle dépendront de plusieurs facteurs comme votre domicile ou votre nationalité.

Questions fréquentes

En général, vous pouvez être indemnisé pendant 2 ans maximum.

Oui, mais tout dépend de votre situation. Par exemple, si vous êtes frontalier, vous recevrez des indemnités du pays où vous êtes domiciliés. Cependant, si vous avez travaillé en Suisse pendant plus d’un an, vous aurez droit au chômage suisse, sous réserve de certaines conditions. Si vous avez un permis B ou C, vous aurez droit à des indemnités.

Elle sera de 70 à 80% du gain assuré, selon votre situation (si vous avez des enfants, que vous êtes invalide, etc.).

Si vous êtes partiellement (vous travaillez à temps partiel mais voulez travailler à temps plein par exemple) sans emploi, vous pouvez toucher des indemnités, sous certaines conditions.

Vous pouvez vous assurer que votre licenciement n’était pas abusif en vous basant sur les informations officielles. Vous ne pouvez pas être licencié si vous êtes enceinte ou en arrêt maladie, par exemple. Si vous avez une protection juridique, celle-ci peut aussi vous conseiller et s’assurer que votre licenciement était bel et bien légal.