Comment faire un business plan ?

Comment faire un business plan

Table des matières

Business Plan de A à Z

Créer un business plan de A à Z

Si vous avez une idée d’entreprise que vous souhaiteriez réaliser, il sera indispensable de faire un business plan.

Ce document devra détailler votre projet d’entreprise, dans le but de convaincre vos potentiels investisseurs.

Dans cet article, nous passerons en revue les éléments essentiels à inclure dans ce document.

Définition et but d’un business plan

Un business plan est un document essentiel pour la création de votre entreprise car il synthétise votre projet ainsi que les étapes de son développement, de la définition du champ d’activité au financement dudit projet.

Le but ce dernier est de convaincre vos investisseurs du sérieux de votre projet. Il faudra montrer que vous avez effectué vos recherches concernant le milieu où vous exercerez par le biais d’une analyse de marché par exemple.

Vous devrez savoir mettre en avant votre projet tout en restant réaliste. 

Précision

Comme une lettre de motivation est adaptée à chaque employeur, il faudra créer différentes versions de votre business plan en fonction de l’investisseur à qui vous vous adressez.

Adapter son business plan

De plus, il faudra présenter votre projet différemment selon si vous présentez à :

Personne physique qui aide une entreprise à se développer, car il y voit un fort potentiel. 

Executive summary (pitch de présentation)

Votre pitch est un résumé rapide et concis de votre projet et de son but ; il  devrait pouvoir convaincre votre investisseur en quelques minutes.

Il faudra également l’adapter à votre interlocuteur ; il ne peut pas être toujours le même.

Vous devrez démontrer rapidement que vous avez les qualités nécessaires pour la direction d’une entreprise et que vous vous êtes préparé longuement et sérieusement.

Il faudra aussi montrer que vous savez travailler en équipe si vous avez des associés.

Voici quelques idées pour vous lancer dans la rédaction d’un pitch :

Présentez-vous et vos éventuels associés

Présentez votre projet, vos motivations, son histoire, la forme juridique que vous souhaitez choisir, la définition des activités et/ou services, etc.

Identifiez les risques éventuels ainsi que vos concurrents

Définissez quel marché vous souhaitez cibler (notamment les habitudes de consommation du marché ciblé)

Montrez que vous avez préparé autant le présent que le futur de votre entreprise, c’est-à-dire vos plans concrets pour le développement de votre projet

Basez-vous également sur vos recherches comme l’étude de marché ou vos éventuelles expériences afin de préparer votre pitch.

Présentez le produit ou service

Cette étape est essentielle puisque vous y décrirez précisément l’offre de votre entreprise, en montrant ce qui vous distingue des autres entreprises qui proposent des services ou des produits similaires.

Pour décrire votre produit et/ou service, vous pouvez présenter :

Il est important d’utiliser un langage clair et d’éviter de jargonner. Imaginez que vous vous adressez à quelqu’un qui n’a aucune connaissance concernant votre secteur.

Pour ce faire, il peut être utile de présenter votre service à l’aide d’images, qui peuvent être plus parlantes qu’un long discours.

Définition de votre business model

La description de votre business model correspond à la stratégie que votre entreprise compte mettre en place pour réaliser un profit.

Il faudra estimer les coûts que vous allez engendrer, les produits et services que vous souhaitez offrir ainsi que la clientèle visée.

Un business model sera amené à changer au cours du développement et de l’évolution de votre entreprise.

Une entreprise comme Netflix par exemple, si elle n’avait paschangé de modèle, n’aurait jamais survécue l’arrivée d’internet et la disparition des CDs et cassettes vidéos. L’entreprise est passé de la distribution de copies physiques à la possibilité pour les clients de visionner leurs contenus préférés depuis chez eux, sur une plateforme de streaming.

Il y a plusieurs types de modèles que vous pouvez adopter :

Business 2 Business Model (B2B)

On appelle B2B un modèle d’entreprise où les transactions ont lieu entre entreprises au lieu de se faire entre une entreprise et un client privé.

Cela concerne souvent des transactions plus larges, comme la vente en gros. Dans ce cas-là, le grossiste achète une grande quantité de stock ou de matières premières à un fabricant et/ou fournisseur. Il revendra ensuite ce stock à d’autres entreprises (détaillants, revendeurs, etc.). Le revendeur sera alors le lien direct vers le client privé.

Par exemple, si vous êtes une entreprise qui achète des bijoux en gros à un fournisseur afin de les revendre dans sa boutique, vous utilisez un modèle B2B.

Ce marché offre une meilleure stabilité et est bien plus prévisible, puisque l’achat se fait souvent en gros, ce qui diminue nettement les frais pour l’entreprise.

Business 2 Consumer Model (B2C)

Les entreprises suivant ce modèle vendent directement à un client privé, qui sera l’utilisateur final des produits achetés.

Si on reprend l’exemple précédent, le vendeur de bijoux qui vend ces derniers dans sa boutique, pour une clientèle privée, suit le modèle B2C.  

On parle surtout de modèle B2C lorsqu’on parle de plateforme en ligne qui dirigent les clients vers les produits que ces derniers recherchent.

Amazon, par exemple, suit aussi ce modèle puisque la compagnie met en relation les clients avec des produits qu’ils recherchent, à travers leur plateforme en ligne.

Plus simplement encore, un supermarché en est un autre exemple, car ce dernier vend ses produits directement au consommateur.

Modèle basé sur une formule d’abonnement

Ce modèle commercial permet de vendre un produit ou un service et de percevoir des revenus récurrents pour continuer à fournir ce service ou ce produit. 

Ces entreprises privilégient donc la fidélisation de leurs clients plutôt que l’acquisition de nouveaux clients.

Ce modèle est de plus en plus populaire et permet au client de payer une plus petite somme sur un plus long terme plutôt que de dépenser beaucoup d’argent en une fois.

Bien que ce modèle soit avantageux pour le client et l’entreprise, suivant le produit, il peut donner l’impression à l’acheteur qu’il ne possédera jamais vraiment le produit pour lequel il paie. Une autre chose à garder à l’esprit est que, dû au nombre très élevé d’entreprises fonctionnant sur ce modèle, cela peut créer une certaine frustration chez le client.

Un exemple de ce modèle serait la plateforme Netflix. Chaque mois, le client paie une certaine somme d’argent pour continuer à pouvoir visionner du contenu. Cela aide l’entreprise à produire plus de contenu et à entretenir sa plateforme.

Modèle à la demande

Ce modèle consiste à donner aux clients ce qu’ils veulent le plus rapidement possible, c’est-à-dire qu’il met en relation le client avec une entreprise qui pourra fournir le service demandé.

Certaines applications peuvent par exemple mettre en lien des patients avec des médecins, en facilitant la prise de rendez-vous.

D’autres entreprises comme Uber mettent en lien des personnes qui recherchent un transport rapide avec des chauffeurs.

Définition de votre stratégie marketing

Il sera impératif de faire la présentation de la stratégie que vous utiliserez afin de vendre votre produit et/ou service.

Il faudra établir entre autres le prix de votre produit ou service. D’autres aspects à prendre en compte sont :

Gardez aussi à l’esprit le futur de votre entreprise en présentant la façon dont vous souhaitez développer votre entreprise.

Par exemple, si vous commencez par une boutique physique, comptez-vous éventuellement passer à une boutique en ligne et vice versa ? Ou encore comptez-vous développer votre entreprise à l’internationale ?  

Analyse des potentiels obstacles

Comme le titre l’indique, il faudra que vous identifiiez et prévoyez les potentielles contraintes de votre activité, c’est-à-dire ce qui pourrait ralentir votre avancée.

Il vous faudra montrer, par exemple, que vous connaissez vos concurrents mais aussi prendre en compte les frais de tous les différents aspects cités dans la partie précédente, comme le coût de la production, du stockage, de la distribution et de la communication et si ces coûts sont fixes ou fluctuants.

Il faudra donc non seulement considérer ces différents facteurs mais aussi montrer comment vous passerez au-dessus.

Réaliser une étude de marché 

Inclure une étude de marché fera toute la différence car il vous permettra de cerner votre future clientèle, comme par exemple :

Analyser l’offre et la demande actuelles sera aussi indispensable pour l’établissement de votre  entreprise en général.

Demandez-vous qu’est-ce que votre produit en particulier va offrir et pourquoi un potentiel client devrait choisir le vôtre plutôt qu’un autre. 

Élaborer un rapport financier

Afin de trouver des investisseurs, il vous faudra prouver que votre projet d’entreprise est faisable et surtout qu’il sera rentable.

Pour ce faire, calculez toutes les dépenses qui seront nécessaires au bon fonctionnement de votre entreprise comme :

Il faudra aussi inclure une estimation de votre chiffre d’affaires tout en tenant compte des éventuels changements du marché.

Toutes ces prédictions doivent être basées sur les 3 prochaines années.

Création d'entreprise en Suisse avec Fidulex.

Vous souhaitez créer votre entreprise en Suisse ? Bénéficiez de forfaits et conditions attractives ainsi que d'un accompagnement personnalisé.

Conclusion

Comme vous avez pu le voir tout au long de cet article, faire un business plan requiert de faire beaucoup de recherches et de préparation. Il faudra prouver que vous êtes très familier avec votre sujet, tout en le présentant de manière claire et concise.

Questions fréquentes

Il est tout à fait possible de le réaliser seul.

Il existe de nombreuses plateformes en ligne qui peuvent vous fournir des exemples de ce document.

Mais vous pouvez aussi choisir de faire appel à un expert-comptable, un avocat ou une chambre consulaire.

Ce document est utile pour vous et pour vos investisseurs. Il vous permet de donner une structure concrète à votre projet.

Vous pourrez ainsi vous rendre compte de la faisabilité de votre idée.

C’est la stratégie que votre entreprise compte mettre en place pour réaliser un profit.

Il en existe plusieurs types comme les modèles B2B, B2C, basé sur une formule d’abonnement ou encore on-demand (à la demande).

Cette dernière permet de mieux connaître vos futurs clients, leurs habitudes, ainsi que le profit que vous pourrez réaliser en connaissant tous ces éléments.

Bien sûr. Notre fiduciaire est en mesure de vous aider à créer votre société en Suisse ou à obtenir votre statut d’indépendant.